Comment travailler de chez soi ?

Qui n’a pas un jour rêvé de ne plus avoir à se perdre dans les bouchons, de ne plus être obligé de multiplier les transports en commun, ou de supporter les sautes d’humeur de ses collègues de travail ? Si l’on est parfaitement honnête, plus ou moins tout le monde à été concerné un jour ou l’autre, par cette envie de tout changer, et ce, pour diverses raisons.

Vous trouverez dans cet article un ensemble de solutions qui vous permettent de bénéficier d’un revenu sans bouger de chez vous.

Tout d’abord, il faut bien se mettre en tête que tout n’est pas toujours rose, même lorsque l’on travaille à domicile. En effet, il faut déjà trouver un travail qui suffisamment rémunérateur pour pouvoir en vivre, et il faut, de plus, être capable de se motiver sans se laisser distraire, ou inversement, de ne pas laisser le travail empiéter sur sa vie privée. Un juste équilibre est nécessaire.

Que vous habitiez en ville ou dans une zone plus rurale, quelles sont les solutions qui s’offrent à vous ? Y en a t-il beaucoup et sont-elles susceptibles de vous intéresser ? Nous allons passer en revue une dizaine d’activités qu’il est possible d’entreprendre depuis son domicile, tout en décryptant les bons et les mauvais côtés de chacune d’entre elles, en se posant les bonnes questions. Vous serez ainsi à même de faire le point sur ce qui vous correspond réellement.

travail-domicile

Pourquoi travailler à domicile ?

Ceux et celles qui ont toujours souhaité créer un jour leur propre société, peuvent envisager le travail à domicile comme une réelle opportunité de réaliser enfin leur rêve. Vous avez la possibilité de définir vos horaires, les jours de travail, même si, suivant votre activité et le nombre de contacts que vous aurez, soit par téléphone, mail, ou réseaux sociaux, vous serez malgré tout obligé d’être disponible en fonction des besoins de vos clients. Il y a toujours un minium de concession à faire.

Comme je vous ai dit un peu plus haut, la rigueur est de mise dans ce type d’activité : du fait de ne pas être salarié, personne n’est là pour vous donner des ordres ou gérer vos plages horaires. Et c’est précisément pour toutes ces raisons qu’il est primordial de prédéfinir ses horaires à la semaine, ou mieux encore, au mois, afin de bien répartir votre travail et de vous tenir à cet emploi du temps que vous vous êtes fixé. Sans ce minium de précaution, vous pourriez vous laisser distraire par votre environnement et perdre la motivation qui est le moteur de votre réussite.

L’avantage de l’aménagement des heures et du fait que vous soyez votre propre patron, est que rien ne vous empêche de garder du temps pour votre famille, ou même vos loisirs, à partir du moment ou le travail est fait dans les temps. Ce qui vous permet, qui plus est, de garder le contact avec les autres, on ne s’en rend pas forcément compte tout de suite, mais le travail à domicile peut vite donner un sentiment d’isolement à ceux et celles qui ne sont pas habitués à travailler seul(e)s. Tout dépend bien entendu du type d’activité que vous souhaitez pratiquer, certaines sont plus ouvertes au dialogue que d’autres.

Les économies sont importantes : plus de transports, les repas se prennent sur place, si vous avez des enfants à la garderie ou s’ils sont malades, vous pouvez les récupérer sans avoir à payer des frais de garde, puisque c’est vous qui veillez sur eux.

Les nomades dans l’âme peuvent même se payer le luxe de travailler depuis un pays étranger, le travail à domicile ouvre décidément de multiples possibilités.

Faut-il impérativement se définir une ligne de conduite ?

Si vous n’êtes pas sûr de la réussite immédiate de votre projet, rien ne vous empêche de le commencer en parallèle de votre activité professionnelle, afin de le tester. Il peut s’agir, au début, d’un complément de salaire qui se transforme petit à petit en une activité à part entière.

Dans tous les cas, il faut être capable de se fixer des limites, en semaines, en mois, ou en année (une à deux maximum).

Les solutions que vous trouverez dans cet article, tournent généralement autour du domaine du web, comme par exemple : s’inscrire sur des sites où l’on vous demande de répondre à des sondages sur une marque, un produit, un service… C’est simple et ça peut vous rapporter plus ou moins d’argent, suivant le nombre de sites sur lesquels vous êtes inscrit(e)s, et du nombre de réponses effectuées dans le mois, le revenu dépend de votre assiduité.

1- La réunion de vente à domicile (VAD)

Vendre de son domicile, nécessite une capacité à se constituer une communauté de clients suffisante, pour pouvoir atteindre un chiffre mensuel et dégager une marge satisfaisante afin d’en retirer un salaire.

Cela implique des déplacements lors des réunions organisées par vos soins, dont le but est de vendre le maximum de produits dans lesquels vous vous êtes spécialisé. Par contre, le travail de préparation s’effectue de chez soi.

La rémunération se fait à l’aide de commission qui varie de 20 à 35 % du prix total de la vente suivant les secteurs.

Une formation est généralement délivrée par les sociétés qui recherchent des conseillers ou conseillères pour écouler leurs marchandises. Il s’agit d’une activité qui peut débuter en parallèle d’un poste en cours, puis si vous arrivez à élargir votre carnet de clientèle, devenir un travail à part entière.

Les tendances qui cartonnent le plus ces dernières années ont bien évolué depuis les légendaires réunions tupperware, les produits les plus en vogues actuellement sont :

  • Les sextoys,
  • La lingerie,
  • Les produits bio, naturels, ou encore fabriqués en France,
  • Le vin,
  • La mode dédiée aux enfants,
  • Le café, et le thé,
  • La cuisine et ses ustensiles,
  • Les bijoux,
  • Les jeux et jouets,
  • La vente de bougies parfumées.

La charte de la FVD

Toute bonne société proposant de la vente à domicile, doit respecter les codes mis en place par la Fédération de la vente directe (FVD). Je vous conseille vivement de vous méfier des sociétés ne faisant pas parti de cette fédération, car les arnaques sont nombreuses.

Par exemple, le système Ponzi, dont vous avez peut-être déjà entendu parlé, dont le principe consiste a récupérer les fonds des nouveaux investisseurs, pour payer ceux qui étaient là en premier. Ce système pyramidal se nourrie des nouvelles recrues, à qui l’on demande de parrainer le maximum de personne pour soi-disant obtenir le plus de gains possibles. Il n’y a pas de produits physiques et ce sont toujours les fondateurs qui récupèrent l’argent.

Conclusion, les systèmes de paiements inconnus comme payza, les promesses de gains rapides sans efforts, ou les échanges n’incluant pas de vente de produits réels, sont à proscrire.

2 – Service administratif et commercial à domicile

Il est préférable d’avoir, bien entendu, les compétences nécessaires avant de proposer ce genre de service. Une bonne orthographe et un bon niveau d’écriture, vous seront demandés de la part des clients susceptibles d’être intéressés par ce genre de prestations. Les BTS option secrétariat, ou assistanat dans la gestion d’entreprise sont généralement bien considérés pour ce type d’offre.

Quelles seront vos tâches ?

  • Tenir à jour la messagerie,
  • Gérer un agenda,
  • Prendre en charge les appels téléphoniques,
  • Effectuer les relances,
  • Améliorer le portefeuille client,
  • S’occuper de la petite comptabilité,
  • Remplir les obligations administratives mensuelles…

Les tâches dépendront de vos capacités, et de votre expérience. Beaucoup d’entreprises font aujourd’hui appel à des indépendants, cela évite d’embaucher une personne, et permet d’utiliser ce service en fonction de leurs besoins. Il existe également des sociétés spécialisées dans la vente de service de secrétariat externalisé si vous ne souhaitez pas être à votre compte, même si beaucoup d’entre elles exportent le travail dans des pays à bas coût, avec une main d’œuvre peu chère. Mais il ne faut pas se décourager pour autant, car il reste un atout majeur qui vous aidera à contrer ces grandes plateformes qui cassent les prix : un service de proximité et de qualité. Ce qui n’est pas toujours la caractéristique des grosses structures. Votre dynamisme, votre talent, et votre capacité à réagir peut faire toute la différence, même si le coût de vos prestations est plus important.

3 – Création à domicile

Les bijoux fait-maison ont le vent en poupe, de nombreux passionnés ont déjà tenté leur chance dans ce secteur qui fait pas mal d’émule. Vivre de sa passion peut être un rêve qui se réalise, avec les nombreux procédés qui vous aident à promouvoir vos créations en ligne. Vous retrouverez de multiples conseils émanant de ceux qui ont déjà tenté l’aventure sur YouTube, par exemple, mais également sur des blogs. Avec Instagram, vous avez la possibilité de partager votre univers.

Un site comme fait-maison, propose une mise en relation entre acheteurs potentiels et vendeurs, moyennant une inscription sur le site. Le vendeur cède une commission de 6 % TTC pour utiliser cette boutique en ligne, qui a sut se faire une place de choix au fil du temps.

Voici d’autres places de marché sur lesquelles vous avez la possibilité de vendre vos créations en ligne :

  • Etsy.com,
  • A little market,
  • Dawanda,
  • Prima Créa,
  • Fée main création,
  • Vos loisirs créatifs…

Et bien d’autres encore, mais cette liste vous permet déjà de voir, dans un premier temps, si l’une de ces plateformes correspond à vos objectifs et à vos attentes.

Certaines demandent un abonnement mensuel, d’autres une commission sur les ventes. À vous de voir ce qui vous paraît le plus favorable en fonction de vos produits : bijoux, photos, vêtements, décorations, jouets, produits de beauté…

4 – La traduction de textes

Vous avez suivi des études de langues étrangères, pourquoi ne pas les mettre à profit en proposant vos services, soit en direct, soit par le biais de plateformes comme 5euros ou texmaster.com ? Tout comme les services de secrétariat, cette compétence est apprécié par les entreprises, mais également sous la forme de sous-traitance qui ne demande que peu d’engagement.

Un bon moyen pour travailler de chez vous, au rythme qui vous convient. À vous de fixer les objectifs correspondants à un complément de revenus ou à une activité à part entière.

5 – La création d’un site web ou d’un blog

Il s’agit d’un travail de longue haleine, 6 mois voir une année entière sont nécessaire à la création d’un site digne de ce nom. L’investissement financier, quant à lui, n’est pas énorme vu que tout ce dont vous avez besoin se résume à un ordinateur et une bonne connexion internet dotée d’un bon débit.

Avec quelques connaissances, il est possible de créer un blog par l’intermédiaire de WordPress, il ne faut pas oublier de l’héberger.

Si vous avez des doutes sur vos capacités, il existe un grand nombre de tutos qui regorgent d’informations sur le sujet. Ce qui est non seulement très pratique, mais de surcroît, vous permet de constater si cette activité est dans vos cordes ou pas.

Afin de le rendre visible sur la toile, il vous faudra glaner les renseignements nécessaires sur les formations au référencement naturel et payant afin de mettre en place une stratégie, vous infiltrer sur les réseaux sociaux qui correspondent à votre activité afin de vous rendre visible, et rédiger des articles intéressants de façon récurrente afin de construire une communauté.

L’idéal serait de trouver un site de niche qui vous permette de vous démarquer de la concurrence et qui soit suffisamment intéressant pour attirer le maximum de lecteurs, comme : les astuces pour maigrir, le bien-être…

Il n’est pas nécessaire d’être un as de l’informatique pour créer un blog et en faire son activité principale, ou complémentaire. Cette monétisation, dite passive, fonctionne pour un grand nombre de blogueurs, pourquoi pas vous ? Si vous êtes passionné par un sujet susceptible d’intéresser un grand nombre d’internautes, c’est un bon moyen de vivre de sa passion.

Voyons maintenant quelles sont les différentes manières de monétiser son blog :

L’affiliation

L’affiliation consiste à mettre des liens sur un blog, lorsqu’un internaute clique sur ce lien et concrétise un achat sur la plateforme de vente, vous récupérez une commission. Des sites comme Amazon et bien d’autres encore, pratiquent cette affiliation directe.

Il est également possible de passer par des plateformes spécialisées dans le marketing d’affiliation comme Amazon ou Tradetracker qui servent d’intermédiaires entre les annonceurs et les propriétaires de blogs.

Vous ne gérez pas de stock, ni d’expédition, votre blog est simplement un lieu de transit entre l’acheteur et le vendeur.

Les encarts publicitaires

Le trafic sur votre blog doit être suffisamment important pour que cette solution soit valable, car elle ne rapporte que quelques centimes à chaque fois qu’un internaute clique dessus. Le nombre de cliques doit donc être relativement important avant de rapporter une somme intéressante, ce qui implique que cette solution concerne essentiellement les blogs qui sont déjà à un stade avancé, avec un bon trafic. Google Adsense est une régie publicitaire très populaire grâce à sa facilité d’accès, mais il en existe bien d’autres comme Adsoptimal, Value you Network, ou encore Protect-Clic, qui sont plutôt bien notées par les utilisateurs, avec une moyenne de 4 à 5 étoiles sur 5.

Vendre sur son blog

Les produits et services que l’on retrouve sur les blogs, sont généralement conçus par les blogueurs eux-mêmes et se matérialisent sous forme d’e-book, de formations, ou encore de coaching. Ces solutions rapportent, car elle ne demande aucun investissement monétaire. Par contre, vous devez bien maîtriser le sujet : mettre en place ce genre d’offres prend du temps. Au plus vous aurez de trafic sur votre site, au plus aurez de possibilités de vendre. Le marketing vous aide à pousser les internautes à définir le produit ou le service que vous vendez comme un besoin.
L’e-book peut également se vendre sur des plateformes comme Amazon, sans que vous ayez à créer un blog.

6 – Rédiger du contenu pour le web

Le métier de rédacteur ou rédactrice web, est à la portée de ceux et de celles qui ont fait des études de lettres, ou qui ont un bon niveau rédactionnel et une bonne orthographe. Il faut que vos textes soient facilement compréhensibles, bien ordonnés, et dans le thème. La rémunération dépend de vos aptitudes en tant que travailleur indépendant (freelance).
Des plateformes spécialisées comme TextMaster ou 5euros recherchent continuellement des rédacteurs ou rédactrices, dans des domaines très variés.

7 – Se spécialiser dans la formation vidéo

Qui n’a pas déjà utilisé un de ces fameux « tuto » que l’on retrouve sur YouTube pour le bricolage, la cuisine, l’utilisation de logiciels… La formation vidéo fait parti de ces solutions qui peuvent vous rapporter beaucoup d’argent. Cela a déjà été le cas pour de nombreuses personnes partout dans le monde, partager une passion ou un métier peu parfois rapporter gros.
Pourquoi ne pas profiter de votre expertise dans un domaine particulier pour la mettre en scène ? Il existe des logiciels gratuit et payant pour se filmer, mais également des pilotes à intégrer dans votre ordinateur qui sont généralement dotés d’un logiciel, donnant la possibilité de filmer à l’aide de votre webcam, le résultat est correct.

Logiciel gratuit : Windows movie marker vous permet d’enregistrer une vidéo avec l’option « capturer depuis le périphérique vidéo », le montage peut finaliser votre séquence afin de vous assurer la diffusion d’une vidéo sympa à regarder.

Logiciel payant : WebcamMax vous donne la possibilité d’additionner des effets lors de votre passage en direct (mosaïque, couleurs, neige, distorsion…) ou d’enregistrer votre vidéo pour ensuite la diffuser.

Lorsque vous faite une vidéo de formation, il est important de préciser le niveau auquel elle s’adresse : débutant, expert…

Le tout est de se lancer, une fois votre vidéo sur la toile, vous n’avez plus à intervenir, la vente se fait toute seule. Vous n’avez alors plus qu’à anticiper le sujet de vos prochaines vidéos de formations.

8 – La vente sur les plateformes

Si l’on prend l’exemple d’une plateforme comme Amazon, qui est tout simplement la plateforme n°1 de l’e-commerce, le principe consiste à se fournir en produits chez un fournisseur français ou étranger, Amazon se charge ensuite du stockage et de l’expédition. Ce qui facilite grandement le travail, à vous d’être à l’affût des dernières tendances, afin de vous débarrasser le plus rapidement possible, de votre stock pour mieux repartir sur un nouveau produit. Bien entendu, la concurrence est rude, une formation sur Amazon FBA est fortement conseillée si vous souhaitez tirer votre épingle du jeu. Ce type d’activité ne demande que peu d’investissement et peu rapporter un max, si vous arrivez à dénicher un produit rentable. Le secret de la réussite est dans la préparation, une bonne formation pourra vous donner tous les éléments dont vous avez besoin.

9 – Les cours à domicile

Ce travail n’est pas réservé aux étudiants, on peu même en vivre ! En tant qu’indépendant ou par le biais de sociétés telles qu’Acadomia, domicours, ou Superprof, vous avez la possibilité de proposer des cours particuliers dans diverses matières et à travers différents niveaux. Cet activité demande généralement à ce que ce soit vous qui vous rendiez chez les élèves à instruire.
En fonction du type de cours que vous proposez, il est parfois possible de le mutualiser avec plusieurs élèves, ce qui permet d’augmenter votre revenu sans consacrer plus de temps.

10 – Nounou à domicile

Certaines régions sont en manque d’assistante maternelle, et les places en crèche sont parfois très difficiles à obtenir, à moins de s’y prendre très longtemps à l’avance. La garde d’enfants est un métier d’avenir, mais il faut avoir les formations et agréments nécessaires pour pouvoir exercer, et se diriger vers une région en manque de moyens de garde d’enfants.

Conclusion

Il existe de multiples possibilités en matière de travail à domicile, nous en avons cité un peu plus d’une dizaine, mais il y en a des dizaines d’autres. Toutes ne sont pas forcément rentables, nous avons indiqué dans cet article celles qui le sont, et que vous pouvez pratiquer depuis votre domicile, ou même à l’étranger si l’envie vous prend de découvrir le monde.

Le but était de proposer des activités qui ne demandent pas d’investissements lourds, mais plutôt du temps, de l’expérience, et pour certaines d’entre elles, des diplômes.

Il est tout à fait possible de travailler de chez soi, mais avant de se lancer, il faut faire un bilan de ses capacités réelles et du temps qu’il est possible de consacrer à toute nouvelle activité. Ce dernier critère dépendra bien sur du fait que vous soyez ou non, déjà en poste.