Optimiser sa landing page

15 astuces efficaces pour améliorer votre taux de conversion

Comment améliorer votre taux de conversion, obtenir de nouveaux clients et booster votre chiffre d’affaires ? Parmi les techniques qui existent pour y parvenir, il y a notamment l’optimisation des landing page de votre site.

Pour ceux qui ne sont pas encore au point sur le jargon utilisé en web marketing, la landing page correspond à une page web sur laquelle un visiteur a été redirigé, dans le but précis de fournir des informations personnelles, ou pour être amené à réaliser une action précise (achat, souscription à un abonnement, ou pour compléter un formulaire de contact).

Transformer de simples visiteurs en véritables clients n’est pas une chose facile. Pour y parvenir, il existe plusieurs méthodes à connaître, et à mettre en œuvre, que ce soit dans le cadre de la création d’une landing page, ou pour optimiser celle que vous avez déjà mise en place.

Je décrypte aujourd’hui pour vous dans cet article, 15 astuces efficaces, destinées à améliorer les performances de vos pages de destinations.

landing-page

Soignez l’aspect visuel global de votre landing page

L’aspect visuel d’une landing page est un paramètre clé de la réussite de votre site. Il est très important de travailler minutieusement dessus, et de faire en sorte que, le résultat obtenu soit irréprochable.

Voici les points sur lesquels je vous conseille d’être attentif, et qui constituent mes 6 premières astuces :

1. Optez pour des titres forts et vendeurs

Le premier élément d’une landing page qui va sauter aux yeux des visiteurs, sera le titre principal (ou headline en anglais). Votre objectif est de faire en sorte qu’on y détecte tout de suite votre offre, avec une suite de 5/6 mots maximum. Si vous n’êtes pas en mesure de trouver la meilleure accroche possible, je vous conseille de vous adresser à un copywriter, qui saura mettre en évidence la valeur ajoutée de votre offre de biens ou de services.

2. Choisir un design graphique harmonieux

Un grand nombre de sites web font le choix, à tort, d’utiliser un nombre incalculable de couleurs dans la composition des éléments de leurs pages. Rien n’est vraiment mis en valeur ou organisé, et tout se perd dans un flou artistique multicolore. Mon deuxième conseil est donc de prêter une attention particulière à faire le choix d’une palette comprenant maximum 2 à 3 couleurs (le noir et le blanc ne comptent pas bien sûr). Cela vous permettra de mettre en exergue les éléments clé de votre landing page, comme les boutons CTA, ou les formulaires, par exemple.

3. Contrôler la ligne de flottaison

Tous les éléments visibles au-dessus de la ligne de flottaison sont les éléments les plus importants de votre landing page, car souvent les visiteurs ne prennent pas la peine de la scroller.
Cette partie de votre page de destination doit donc être attractive, pour capter l’attention des internautes avant qu’ils ne décident de quitter votre site.
Pour optimiser votre taux de conversion, il faut que les éléments visibles en premier soient bien optimisés, cela concerne en général le logo de votre enseigne, le titre principal (dont je vous parlais plus haut), une image, des boutons CTA, et optionnellement, un slogan, ou une phrase d’accroche.

Le tout doit rester épuré et ne pas contenir d’éléments inutiles, ou qui pourraient perturber l’attention des visiteurs.

4. Inclure des images ou des vidéos

Quoi de mieux qu’un visuel de qualité pour s’imaginer soi-même en possession du bien, ou du service présenté sur le site que l’on consulte ?

Il est prouvé qu’inclure une vidéo dans ses landing page, accroît de 65 à 80 % les possibilités qu’un prospect adhère à votre offre commerciale !

5. Organiser parfaitement votre page

Plus votre page sera organisée, plus la navigation sera fluide, et efficace. Pour ce faire, je vous conseille de tout mettre en ordre pour que votre présentation soit la plus structurée, voire le plus symétrique possible. Cela permettra aux visiteurs de détecter directement les informations essentielles que vous cherchez à lui transmettre.

Attention aussi à bien calibrer vos paragraphes : ils ne doivent être ni trop longs, ni trop compacts. Soyez concis, soyez clair. N’hésitez pas à organiser vos textes sous forme de listes, afin que les points à retenir soit tout de suite identifiables.

6. Favoriser le « reponsive design »

Puisque Google pénalise le SEO des sites qui ne sont pas conçus pour s’adapter à tous types de support, je vous conseille fortement d’y remédier si cela n’a pas été prévu au départ. Ensuite, vérifiez bien que votre site se charge rapidement tant sur ordinateur, que sur tablette, ou sur Smartphone.

Vous pouvez aussi effectuer des tests de performance via les outils Google Mobile Friendly Test et Page Speed.

7. Optimiser la vitesse de chargement de vos pages

Trois secondes, c’est le temps dont vous disposez pour que votre page se charge sur le support utilisé par un internaute. Dans le cas contraire, vous pouvez dire adieu à pratiquement 50 % des visiteurs potentiels de votre site.

La vitesse de chargement d’une page est un point essentiel qu’il ne faut surtout pas négliger. Voici quelques astuces qui vous permettront d’optimiser le temps que mettent vos pages pour s’afficher :

  • Tout d’abord, effectuez un test de performance avec l’outil pratique de Google Page Speed (déjà mentionné au point précèdent) qui vous donnera vos mesures et vous indiquera les points à travailler.
  • Supprimez les fonctionnalités, les modules, et autres éléments dont vous ne vous servez pas.
  • Diminuer le poids des images et des vidéos.
  • Optez pour un thème graphique léger.
  • Optez pour un hébergement adéquat en fonction de votre trafic.

Misez sur le webmarketing

1. Mettre en valeur sa proposition commerciale

Pour mieux convertir via sa landing page, il est important de savoir rédiger une offre commerciale convaincante. Il faut prouver au prospect que votre produit, ou service, pourra lui apporter une réelle valeur ajoutée.

Mettez-vous dans la peau d’un marketeur et usez de votre éloquence pour encourager les visiteurs à réaliser une action positive pour votre plateforme (abonnement, achat, ou autre).

La construction de vos phrases est importante, ne vous contentez pas de présenter un produit de façon banale, mettez en avant ses qualités, sa capacité à répondre aux besoins profonds, mais également, aux désirs du futur client.

2. Savoir quel est votre visiteur type

Certes, la plupart des sites connaissent leurs clients, c’est normal puisque leur offre s’adresse à eux. Par contre, seuls les plus avisés d’entre eux prennent réellement le temps de se renseigner sur leurs visiteurs. Ils sont tout aussi importants, car beaucoup d’entre eux peuvent être convertis en prospects qualifiés.
Pour y arriver, il suffit de passer par le programme Google Analytics qui va vous permettre d’en savoir un peu plus sur les visiteurs qui passent par votre plateforme.
Ce point est important pour vous, car il va vous permettre d’adapter vos stratégies marketing et les supports de votre site en leur faveur, dans le but toujours d’améliorer votre taux de conversion.

3. Savoir subtilement récupérer les paniers abandonnés.

Actuellement, sur les sites de e-commerce, plus de 2 paniers sur 3 sont abandonnés par un internaute qui ne finalise alors pas sa commande. Si c’est votre cas, il faut comprendre que quelque chose ne va pas à un moment donné dans le cheminement d’achat du client potentiel, et y remédier rapidement.

L’objectif est de diminuer le taux d’abandon de panier, et par la même occasion, augmenter votre taux de conversion.

Pour cela, il n’y a pas de solution miracle. Il faut simplement relancer les clients que vous avez perdus en cours de route. Mais attention, il faut les amener intelligemment, et subtilement, à revenir sur votre site, soit par téléphone, soit par mail.

Pour ce faire, il faut bien sûr que le prospect ait laissé ses coordonnées sur votre site via le formulaire de contact pour la livraison (auquel il a dû avoir accès avant de stopper son processus d’achat).

Je vous conseille d’écarter la solution de l’appel téléphonique (trop cher en frais de traitement et trop intrusif), pour vous concentrer sur la relance par mail.

Petite astuce pratique : il est possible d’automatiser le processus de relance via des programmes spécifiques comme Criteo par exemple.

4. Parfaire vos fiches-produits

Des fiches-produits bien conçues participent fortement à améliorer le taux de conversion des sites de e-commerce.
À dire vrai, les fiches-produits doivent être parfaite en tous points, et accomplir les rôles suivants :

  • Fournir une information,
  • Séduire les prospects,
  • Réassurer les futurs clients.

Voici les éléments sur lesquels il est nécessaire de travailler, pour faire de vos fiches-produits de véritables atouts, dans le processus de conversion des visiteurs de votre site :

  • Utiliser des images-produits de très grande qualité (en termes de résolution et de réflexion artistique).
  • N’hésitez pas à placer plusieurs éléments de réassurance (logo de partenaires, badges …)
  • Les descriptifs-produits doivent être parfaitement maîtrisés, avec une information cadrée, utile, et pertinente. Ils doivent contenir à la fois des informations d’ordre technique, mais aussi présenter les avantages des produits pour les acheteurs.
  • Présenter les avis client grâce à un module additionnel.
  • Profitez des fiches-produits pour introduire des articles complémentaires en cross-selling.
  • Pensez à améliorer vos fiches pour favoriser le référencement de votre site (balise titre, META description).

Je suis conscient du fait que, si votre catalogue est constitué d’énormément de référence, ce travail pourra vous demander beaucoup de votre temps. C’est pour cette raison que je vous conseille de vous focaliser en priorité sur une sélection de produits parmi les plus demandés sur votre site, entre 10 et 20 références pour commencer seront suffisantes.

5. Intégrer des Call-to-Action (CTA) à vos landing pages

Les CTA sont des éléments essentiels de la constitution d’une landing page. Ils doivent être bien distinctifs et attirer l’attention des visiteurs au premier coup d’œil, car ils devront de fait, cliquer dessus pour réaliser l’action que vous attendez d’eux.

Attention, un call-to-action doit obligatoirement rediriger vers une page de destination qui correspond aux termes présentés par le bouton. Si ce n’est pas le cas, le visiteur pourrait considérer qu’il a été trompé et risquerait de quitter votre site aussi vite qu’il y est arrivé.

Ils représentent une part importante de la capacité de votre site à bien se convertir, je vous avise donc d’être rigoureux en les mettant en place.

6. Encourager les visiteurs à partager votre page sur les réseaux sociaux.

Le partage sur les réseaux sociaux est aujourd’hui un vecteur de communication vital pour la plupart des sites web. Si certains visiteurs ne sont pas disposés à acheter vos produits pour une raison X ou Y, il se pourrait que leurs contacts eux, le fassent.
Pour les encourager, il vous suffira d’intégrer les boutons de partages redirigeant vers les principaux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin, etc). Les prospects qui ont été marqués par votre offre n’hésiteront pas à la promouvoir.
L’audience varie en fonction des sites, donc bien sûr, il faudra uniquement utiliser des boutons de partage pour des réseaux pertinents pour votre domaine d’activité.
Ne l’oubliez pas, certains prospects ne sont pas forcément fans des réseaux, et préféreront utiliser le mail, il ne faut donc pas laisser cette option sur la touche.

Booster la confiance que les internautes vous accordent

1. Faites en sorte que les visiteurs vous accordent leur confiance

La réassurance des visiteurs est l’un des éléments essentiels qu’il convient de privilégier pour améliorer le taux de conversion d’un site.
Comme tout est virtuel, il est parfois difficile pour un prospect d’accorder sa confiance à un site qu’il ne connaît pas, et sur lequel il va devoir inscrire ses coordonnées personnelles, et souvent, ses coordonnées de paiement.
Si votre site est fiable tant mieux, maintenant, il va vous falloir le prouver. En parcourant les pages de votre plateforme, il faut qu’un client potentiel se dise que tout a l’air très sérieux et qu’il peut réaliser un achat ou donner son adresse mail sans problème.
En pratique, il y a de nombreux moyens de mettre en place des éléments rassurant sur votre site, dont le but est aussi d’éliminer toute éventuelle possibilité qu’un acheteur soit bloqué dans son action d’achat. Voici plusieurs éléments de réassurance et d’exemples de preuve sociale pour améliorer le taux de conversion de votre site :

  • L’interface doit être professionnelle.
  • Utilisez la technique du Story Telling pour donnée une dimension humaine et réelle à votre site. N’hésitez pas à intégrer des photos de vous, de votre équipe et de vos bureaux.
  • Rédigez une Foire aux Questions (FAQ)
  • Insérez des garanties de sécurité (sous forme de badges, sceaux, ou certifications) sur les pages présentant les modes de livraison, et sur celle des modes de paiement. L’ensemble du processus d’achat doit sembler très sécuritaire au client.
  • Utiliser un module de chat live qui permettra au client de bénéficier de votre aide, et de vos conseils, tout au long de son cheminement d’achat.
  • Indiquer toutes vos coordonnées dans une page « contact ».
  • Si le client est amené à remplir un formulaire de contact, il est judicieux de préciser que les données récoltées resteront confidentielles, et qu’à tout moment, ils pourront se désinscrire de la newsletter qui leur sera envoyée.
  • Afficher des commentaires laissés par votre clientèle, ou les logos de clients connus qui vous ont déjà fait confiance.
  • Précisez que votre site est conforme au nouveau RGPD (Règlement général sur la protection des données).

2. Intégrer les avis et témoignages de vos clients

Les avis de clients ayant déjà utilisé votre site pour faire leur shopping sont précieux, il s’agit d’un facteur de réassurance important.
Un avis positif va permettre au client qui a entamé son processus d’achat d’être encouragé par la précédente expérience d’un ou de plusieurs clients satisfaits.
Il est prouvé que la plupart des consommateurs lisent ces avis-clients, s’ils sont disponibles, avant d’effectuer un achat. Cela concerne tous les sites, et pas seulement les plateformes de vente en e-commerce, car dans tous les cas, les avis-clients donnent de la crédibilité à un site quel qu’il soit.
Je vous conseille d’intégrer un module d’avis-client à votre plateforme, afin d’augmenter votre taux de conversion.
Ces commentaires apparaîtront sur plusieurs des pages de votre site : la landing page bien sûr, mais aussi toutes les pages du tunnel de vente et des fiches-produits.

Je vous parle beaucoup d’avis positifs, mais vous vous demandez peut être quelles seraient les conséquences, si vous étiez amené à recevoir un ou plusieurs avis négatifs… Il faut considérer que chaque fois qu’un client fait un mauvais retour, c’est qu’il a tout simplement vécu une mauvaise expérience. Votre rôle sera donc de prendre en compte ces remarques et de travailler à l’amélioration de votre plateforme de vente.
En conclusion, positifs ou négatifs, les avis clients sont toujours utiles au développement de votre entreprise.

Voici quelques astuces concernant l’intégration des avis-clients à votre site :

  • Ne jamais créer de faux témoignages.
  • Mentionnez le nom du client, et ajouter sa photo quand cela est possible.
  • Demandez à vos clients de filmer leurs témoignages sous forme de vidéos, que vous pourrez réutiliser sur votre plateforme.