Comment choisir une banque pour un e-commerce en dropshipping ?

Aujourd’hui, je m’intéresse à un sujet particulièrement important : les options de banques proposées aux e-entrepreneurs afin qu’ils puissent gérer les activités financières liées à leur business en ligne type dropshipping. Lorsque l’on dispose d’une plateforme qui génère des bénéfices sur internet, il nécessaire de disposer de plusieurs moyens de paiement à proposer à ses clients, comme aux divers prestataires avec lesquels on collabore, mais également, pour effectuer des achats dans différentes devises.

Dans cet article, j’ai regroupé pour vous, une liste d’institutions bancaires particulièrement adaptées aux commerçants du net.

banque-en-ligne-ecommerce

Les banques classiques

Je sais, par expérience, que lorsqu’on lance sa société d’e-commerce en France, il n’y a pas beaucoup de d’options performantes en ce qui concerne le choix d’une banque classique, telle que nous l’avons toujours connu, jusqu’à présent tout du moins. De plus, les structures bancaires classiques ne sont pas encore habituées au fonctionnement des business sur internet, et aux problématiques qui y sont liées.

Cependant, pour créer une entreprise, il est obligatoire d’effectuer le dépôt de son capital de départ, dans une banque de dépôt, et cela n’est pas toujours possible avec les banques en ligne. Par exemple, Fortuneo et Boursorama font partie des banques classiques les moins chères du marché, mais sont assez limitées lorsque l’e-commerce commence à générer beaucoup de chiffre d’affaires.

C’est pour cette raison, que je vais à présent vous parler des banques les plus adaptées, pour gérer votre e-commerce sur internet.

Les banques en ligne

N26 (Allemagne)

N26 est l’une des premières banques en ligne à avoir littéralement déclenché une petite révolution sur le marché de la banque en ligne en Europe.

L’intégralité des comptes est gérable directement depuis son Smartphone, ce qui est un procédé extrêmement pratique pour les entrepreneurs du web.

Points forts :

  • La banque est très transparente vis-à-vis de ses clients.
  • Les solutions proposées sont gratuites (à certaines conditions), à l’exception des retraits à l’étranger.
  • L’envoi des cartes bancaires est rapide.
  • Il n’y a aucune commission retenue lors de vos achats.
  • Les notifications automatiques fonctionnent en tout temps.
  • La formule Business inclue les cash back.

Points faibles :

  • Seuls 17 pays y ont accès.
  • Les solutions deviennent payantes si, 9 transactions par mois minimum, ne sont pas effectuées.

Payoneer (USA)

Payoneer est un porte-monnaie virtuel, qui peut être relié à un compte Paypal ou Amazon. La solution est largement plébiscitée par les e-entrepreneurs, notamment grâce à l’obtention d’une carte Mastercard prépayée gratuite. Le compte est basé aux USA et permet donc de travailler sur le site Amazon US.

Points forts :

  • Solution disponible dans plus de 200 pays, avec plus de 150 devises valables.
  • La banque comptabilise aujourd’hui plus de 4 millions de clients.
  • Le support est traduit en 35 langues différentes et disponible en tout temps.
  • Obtention d’une carte Mastercard prépayée avec des montants plafonnés.
  • Plusieurs comptes sont disponibles, (US, EUR, DE, etc.)

Points faibles :

  • Il ne faut pas tarder à activer sa carte une fois que vous l’aurez reçue, autrement elle sera assez vite bloquée.
  • Pour l’Europe, le relevé d’identité bancaire est allemand.
  • Le service client est disponible en anglais et en espagnol, ce qui rend la communication compliquée en cas de problème.

Revolut (Grande-Bretagne)

Revolut est une banque multidevises destinés aux particuliers et aux professionnels similaires en termes de services aux deux exemples cités précédemment.

Points forts :

  • Absence de frais sur les conversions de devises (euro, Livre Sterling, Dollars américain).
  • Transferts et virements simplifiés.
  • Utilisable sur tout le globe.
  • La gestion des dépenses se fait en instantanée.
  • La solution est valable dans 120 pays.
  • La carte bancaire arrive chez vous en moins d’une semaine.

Points faibles :

  • Le compte premium est payant.
  • Les retraits sont plafonnés à 650 € par mois avec une taxe de 2 % en cas de dépassement.
  • Il n’y a pas de découvert.
  • Le compte courant est anglais.

Bunq (Pays-bas)

Bunq propose à ses clients un véritable service de compte bancaire en ligne. Les services sont similaires à ceux d’une banque classique, mais avec une politique tarifaire beaucoup plus abordable. La carte bancaire est une Maestro, de ce fait, les possibilités d’achat en ligne sont un peu réduites par rapport à d’autres cartes, comme Mastercard, par exemple.

Points forts :

  • Possibilité d’ouvrir 10 comptes par client.
  • Les retraits sont possibles à partir de 0.80 cts.
  • La tenue de compte est gratuite.
  • Il s’agit d’un vrai compte bancaire avec tous les avantages qui vont avec.

Points faibles :

  • Peu de pays disposent de la solution.
  • Impossibilité d’effectuer des virements internationaux.
  • Carte à 1 euro.

TransferWise (Angeleterre)

TranferWises est une entreprise de transfert international de monnaie.

Points forts :

  • Parfait pour tous types de montants (sans minimum de transfert).
  • Le service est peu coûteux.
  • La couverture est internationale.

Points faibles :

  • Délais de transfert entre 4 et 8 jours.
  • Transfert uniquement possible vers un compte bancaire.

Amex

L’Amex, plus connue sous le nom d’American Express, est particulièrement pratique pour financer une affaire en ligne, en crédit, à court terme. Un compte Amex donne la possibilité de financer la constitution d’un stock, ou d’un plan marketing, pour les e-commerçants en dropshipping qui disposent déjà de commandes confirmées via Amazon ou Ebay.

Points forts :

  • Le client gagne des miles pour de prochains voyages.
  • Paiement en différé pratique pour financer une campagne de pub.
  • Le plafond de dépense est très haut : 80 000 euros par mois autorisé.
  • On peut ne pas payer la carte en atteignant le plafonnement de dépense annuelle.

Points faibles :

  • Vous devrez payer la seconde année.
  • La carte ne passe pas chez toutes les commerçantes et tous les commerçants, à cause de ses commissions élevées.

Netteler

Netteler est un service de transfert de monnaie électronique parmi les plus anciens du marché. Il s’agit d’un service fiable et sûr, beaucoup plus que certaines banques en ligne plus récentes. Les clients ont la possibilité de retirer leur argent dans plusieurs millions de guichets, points de vente physiques, ou en ligne.

Points forts :

  • Admet 22 monnaies différentes.
  • Pas de problème de rétro-facturation.
  • Fonctionne dans les pays émergents.
  • Paiements simplifiés.

Points faibles :

  • Frais relatifs au compte.
  • Commission de 4 euros lors des retraits.

SKRILL

Également l’une des banques en ligne les plus anciennes et les plus fiables.

Points forts :

  • Moins coûteuse qu’une banque classique.
  • Transferts plus rapides et mieux sécurisés.
  • Club privé avec avantages.
  • Compte en multidevises.

Points faibles :

  • Frais de tenue de compte de 10 €/an.
  • Commission lors des retraits.
  • Les magasins physiques n’acceptent pas ce mode de paiement.
  • Plafond de retrait de 250 €/jour, et de dépense de 1 000 €/jour.

Quelles sont les banques idéales pour créer une société ?

Pour qu’un e-entrepreneur puisse lancer son site d’e-commerce en toute légalité, il lui faut obtenir un statut. C’est ainsi qu’il devra créer une société en SARL ou SAS. Il est nécessaire pour cela, de fournir une preuve de dépôt de capital dans une institution bancaire française.

Je vous conseille d’opter pour des entreprises comme Qonto ou Ibanfirst, pour la simple raison qu’elles facilitent grandement l’obtention d’une preuve de dépôt, de façon très rapide, en seulement 2 à 3 jours.

QONTO

Qonto est une excellente banque. Le versement de départ pour ouvrir un compte est de 100 €.

Points forts :

  • Leur service est hyper rapide et très performant.
  • La carte bancaire est livrée très rapidement.
  • On y paye 9 € par mois d’abonnement.
  • Les frais sont peu chers.

Points faibles :

  • Pas de dépôt par chèque ou en liquidités, sur votre compte.
  • Les découverts ne sont pas autorisés.
  • Les services ne sont pas encore très nombreux, car la société est récente.
  • L’original du dépôt de capital n’est pas fourni automatiquement, il faudra donc penser à le demander.

IBANFIRST

Ibanfirst est une banque en ligne lancée en 2013.

Points forts :

  • Toutes les démarches se font très facilement en ligne.
  • La banque possède une succursale à Paris.
  • Les IBAN sont multidevises.
  • Les services sont peu coûteux.

Points faibles :

  • Les dépôts par chèque ou en espèces, ne sont pas possibles.
  • Les services sont moins nombreux que dans une banque classique.

Les cartes bancaires multi-comptes

Dans le cas où vous disposez de plusieurs comptes, et de plusieurs cartes bancaires, comme c’est d’ailleurs mon cas, je vous conseille la carte Curve. Il s’agit d’une carte multi-comptes qui permet de fusionner tous ses comptes dans une seule et unique carte bancaire. Au moment de réaliser un paiement, on vous demandera simplement de préciser quel compte débiter. Curve est une carte Mastercard, donc elle a l’avantage d’être parfaitement pratique et opérationnelle.

Conclusion

Nous vivons aujourd’hui une période exceptionnellement propice à la création d’e-entreprise. Toutes les structures bancaires, dont j’ai cité le nom plus haut, vous permettront d’assurer la gestion de votre business, sans avoir à vous soucier des problématiques qui sont monnaie courante, avec les banques classiques. Prenez le temps de lire, renseignez-vous sur l’ensemble des détails qui compose le contrat entre vous et votre banque avant de prendre toute décision. D’une entreprise à l’autre, les besoins sont différents, et choisir sa banque ne doit pas être fait à la va-vite.