Les astuces infaillibles pour apprendre à prendre du recul

Dans la vie, on rencontre des difficultés et des dilemmes et on se sent perdu. On a tous connu ce sentiment de désespoir, quand on déborde de partout, quand ne sait plus quoi faire. C’est dans ces moments qu’on entend l’expression : prendre du recul.

Les astuces infaillibles pour apprendre à prendre du recul

Pourquoi, c’est si difficile de prendre du recul ?

Prendre du recul est difficile, car cela veut dire lâcher prise. C’est une chose très compliquée à faire, car l’homme est né dans une communauté et suite à cela, il lui est presque impossible de lâcher prise, car il s’attend toujours à ce que la communauté soit fière de lui, l’adopte, l’adore. L’homme a tendance à vouloir plaire à quelqu’un, à sacrifier ses propres besoins pour satisfaire une autre personne. Il est toujours en quête du bonheur en sacrifiant son propre bonheur. Après, quand plus rien ne va, l’homme se perd dans la dure réalité de la vie, il commence à tout perdre et à ne plus savoir que faire, vu qu’il a déjà tout misé et n’a plus rien pour avancer. Ce sentiment d’appartenance rend la prise de décision difficile à faire et au lieu d’agir, on subit. Les conséquences sont par contre très désastreuses, car, ce genre de situation nous fait perdre confiance en nous-mêmes. On devient ensuite irrité, insociable, triste, et bonjour la dépression.

Prendre du recul, qu’est-ce que ça veut dire ?

Prendre du recul est valable pour toutes situations pour éviter de faire des choses irréfléchies. Quand on ne sait pas vraiment quoi faire, le mieux, c’est de ne rien faire du tout et attendre que tout s’éclaire dans notre tête avant d’avancer. Prendre du recul, c’est reculer pour mieux avancer. Le recul permet de voir plus clair, d’évaluer la situation, d’anticiper les conséquences. Une fois que tout est clair dans votre tête, vous pouvez trouver une solution à tous les ,et y faire face. Le recul permet également d’éviter les regrets. Ci-dessous donc quelques astuces qui vous permettront d’apprendre à prendre du recul.

Accepter la situation

Généralement, quand on est face à une situation difficile, on a tendance à mentir à soi-même. On se dit que tout va bien, qu’on pourra toujours tout régler comme d’habitude, etc. La première chose à faire, c’est d’accepter le fait que tout part en vrille, et que vous n’arrivez plus à maîtriser la situation. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous prendrez conscience de la gravité de la situation, et de la nécessité de prendre du recul.

Soyez responsable

Quand il y a un problème autour de vous, quelque chose qui vous tracasse, quelque chose qui vous fait perdre le nord, soyez responsable. Avant de jeter la faute sur d’autres personnes, faites le point sur ce que vous avez fait. Étudiez tous les points pour voir si cela vient de vous. Si le problème vient de vous, ce serait plus facile de le régler. Accepter votre part de responsabilité vous aidera à voir le problème d’un autre angle et vous aidera à le résoudre rapidement.

S’isoler

Une fois que vous avez pris conscience de la gravité de la situation, de ce qui se passe autour de vous, et de ce qui l’a causé, isolez-vous. S’isoler ne veut pas dire être déprimé si on le fait pour la bonne cause. L’isolation nous permet de nous concentrer et de faire le point. Le vide permet de se recentrer, et d’avoir les idées claires.

Restez positif !

Être positif est la meilleure façon de résoudre un problème. Comme on le dit souvent, il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions. Quand on prend du recul, on cherche une solution pour mieux avancer et non pour mieux reculer ou fuir. Le fait de rester positif vous aidera à garder la tête haute et à rester lucide. Vous aurez ainsi la force de vous battre pour une vie meilleure.

Avoir confiance en soi, se valoriser

Des études psychologiques ont montré que si une personne est tout le temps rabaissée, elle perdra confiance en elle, arrêtera d’avancer, hésitera à faire quelque chose. Quand on souhaite prendre du recul, on est obligé d’affronter une situation difficile. C’est impossible si vous n’êtes même pas sûr d’y arriver. Il faut donc avoir confiance en soi, se valoriser pour enfin croire que tout est possible.

Devenir soi-même

On a tendance à vouloir plaire à tout le monde, mais quand on a de vrais problèmes, généralement, il faut faire appel à notre vraie nature pour l’affronter. Le fait de simuler les sentiments, de cacher ce qu’on ressent n’a jamais était une solution. Cela ne sert qu’à retarder l’inévitable. Il faut donc que vous assumiez qui vous êtes et que vous montrez à tout le monde votre personnalité. À partir de là, vous allez pouvoir mener le jeu suivant vos propres règles et résoudre tous les blocages à votre façon, sans avoir peur des impacts sentimentaux que cela peut engendrer.

S’occuper de soi-même

S’occuper de soi-même n’est pas une marque d’égoïsme, c’est la preuve que vous prenez soin de vous, que vous vous souciez de votre bien-être, c’est la preuve que vous êtes humain. Apprenez à conjuguer le verbe en commençant par « je » avant « tu », c’est-à-dire, qu’il faut d’abord penser à vous avant de vous occuper des autres. Prenez le temps de vous relaxer, de sortir, de vous amuser. Un petit moment de détente ne peut être que bénéfique, et c’est la meilleure façon de recharger les batteries.