Les chiffres clés de l’e-commerce en France

Les Français ont entièrement intégré le web dans leur comportement d’achat que l’univers de l’e-commerce en France ne cesse de prendre de l’ampleur considérablement. Avec des commandes en ligne toujours en hausse, le chiffre d’affaires continue de monter. Lors de la Paris retail week 2017, la FEVAD dévoile les chiffres clés de l’e-commerce en France pour l’année 2016-2017.

Les chiffres clés de l’e-commerce en France : L’année 2015

Entre 2015 et 2016, on constate un volume de commandes en ligne qui est monté de 9 %. Cette hausse se traduit non seulement sur le panier moyen, mais également sur le volume d’achat. On remarque également certaines différences en fonction du secteur d’activités. Les trois secteurs les plus remarquables en matière de volume de commandes sont les équipements de maison avec +19 %, la billetterie en ligne avec +17 % et les voyages avec +13 %.

On constate une importante chute de 15 % dans le secteur de la mode.

Les chiffres clés de l’e-commerce en France : L’année 2016

En 2016, on peut dire que l’année a été bonne avec une vente en ligne qui a progressé de 15 % en seulement un an. Les études ont démontré près de 1,029 milliard de transactions en ligne réalisées, ce qui est traduit par une hausse de 23 % par rapport à l’année précédente. En ce qui concerne les opérations sur mobile, elles représentent 16 % des achats effectués, soit 11,2 milliards d’euros sur 72 milliards de chiffre d’affaires.

Près de 36,6 millions de Français optent pour les achats en ligne, soit 82,7 % des internautes. Le tourisme prend une grande part du marché (44 %), ensuite viennent les produits culturels (43 %), les textiles (27 %), les high-tech (22 %), l’électroménager (17 %), et enfin les drives (5 %).

L’E-commerce en France se caractérise par ses plus de 204 000 sites marchands actifs en 2016, soit une hausse de 22 000 sites par rapport en 2015. 4,5 % de ces derniers représentent environ 84 % du CA global. Sur ces 4,5 %, 0,5 % enregistrent un CA supérieur à 10 millions d’euros, représentant 61 % du chiffre d’affaires du marché.

Les chiffres clés de l’e-commerce en France : L’année 2017

Pour le premier trimestre 2017, le chiffre d’affaires de l’E-commerce ont atteint un niveau supérieur de 14 %, avec plus de 20 milliards d’euros de dépenses. Cette hausse est causée par le nombre de consommateurs en ligne qui connaît une évolution de 964 000 en seulement un an. Elle est également provoquée par une augmentation considérable de 18 400 sites marchands, ce qui est équivaut à une progression de 10 % par rapport au deuxième trimestre 2016. La fréquence d’achat compensant la baisse du panier est également une cause de l’augmentation du chiffre d’affaires.

Pour le second trimestre 2017, les chiffres dévoilés surprennent avec plus de 19,5 milliards d’euros de dépenses. La FEDAV estime que ces dépenses resteront en croissance de 11 % sur un an. Pendant cette période, la somme dépensée par un acheteur est d’environ 664 euros, soit 100 euros de plus sur deux ans. En ce qui concerne le panier moyen, il baisse à 68 euros, soit une perte de 3 % en un an. D’après les enquêtes menées par la Banque de France, les sites de Vente en ligne démontrent une croissance de 6 % sur la consommation des ménages.

La progression du mobile

Le chiffre le plus extraordinaire de l’infographie concerne sans doute l’utilisation des appareils mobiles. Selon l’indice ICM, la consultation d’une boutique en ligne depuis un Smartphone ou tablette monte en puissance remarquable et bondit de 64 % au second trimestre 2017, et ce, par rapport au second trimestre 2016. Les achats connaissent une incroyable montée de 25 %, soit près de 9,3 millions d’internautes français. On constate que les commandes sur les appareils mobiles augmentent de 53 % durant les soldes d’été par rapport à ceux de l’année dernière.

Le secteur de la mode est principalement concerné par cette hausse avec +7 points en un an.

Une dépense en moyenne de 2 000 euros

Selon la FEVAD, le montant moyen d’une transaction est de 70 euros, soit une baisse de 7 % en un an. Au cours d’une année, 28 transactions sont réalisées en moyenne, soit des dépenses totales de 2 000 euros par consommateur. Concernant les moyens de paiement, la carte bancaire demeure le premier choix avec 85 %.

Les acteurs du domaine

Les acteurs du domaine de l’E-commerce doivent prendre en compte toutes ces données afin d’adapter leur boutique en ligne en conséquence. Ordinateur ou encore appareil mobile, il joue un rôle important qui impacte le chiffre d’affaires. Tout comme l’internet, l’E-commerce en France et les habitudes de consommation sont en permanent changement. Afin de conserver une excellente croissance et une bonne maintenance des ventes, les boutiques en ligne doivent prendre en considération les nouvelles tendances du marché.