Déterminer les bons supports pour son netlinking

Positionner son site internet sur la première page de résultats pour une requête donnée est l’objectif de tout éditeur qui espère générer du trafic. L’idéal est d’atteindre le top 3 qui représente entre 50 et 60% du trafic sur un mot-clé. Pour cela, il existe plusieurs techniques de référencement naturel dont le netlinking.

Il s’agit de poser des liens entrants vers une page cible de son site afin de lui donner du jus et d’améliorer son positionnement. Mais les pratiques abusives des premières années et les sanctions appliquées par Google Pengouin ont donné une mauvaise image à cette technique de référencement naturel. Pourtant elle reste tout à fait pertinente. Il suffit notamment de trouver les bons supports pour son netlinking pour obtenir des résultats satisfaisants.

Visiter le site

Pour choisir un support de publication, il faut consulter les autres contenus publiés sur le site. Vous aurez un aperçu de la qualité du site et donc de la qualité ou non d’un éventuel lien entrant provenant de ce dernier.

Les éléments qui doivent vous faire fuir :

  • les fautes d’orthographe et de grammaire,
  • l’absence de cohérence éditoriale,
  • les textes spinnés,
  • les blocs de texte indigestes sans images,
  • une multitude de publicité,
  • des pop-ups trop agressifs.

La seule présence d’un de ces éléments doit vous faire rayer ce site de la liste des supports de publication éventuels. Il est à fuir comme les sites qu’on appelle fermes de contenus. Même s’il n’a pas été sanctionné par une pénalité, cela ne va surement pas tarder. Ne soyez pas un dommage collatéral dans la guerre que livre Google aux mauvais sites.

Vérifier la thématique

Ne postez des liens entrants que sur des sites dont la thématique a un rapport avec votre page cible.Un blog mode accepte que vous publiez un article invité avec un lien vers votre site de comparateurs de mutuelle en ligne. On oublie tout de suite! On va plutôt contacté des éditeurs de blog santé . Cela semble logique. Pourtant des propositions comme celles de mon exemple existe. En tant que blogueur, il m’arrive de recevoir des propositions d’articles sponsorisés pour des produits qui ne concernent pas du tout le sujet du blog. Je les refuse systématiquement pour ne pas pénaliser ma ligne éditoriale. Mais surtout je n’arrive pas à comprendre que des agences puissent envoyer de telles propositions et risquer de pénaliser le profil de liens entrants de leur client!

Pour en revenir à notre article, il faut impérativement une cohérence de thématique entre le support de publication et la page cible.

Analyser le profil des backlinks

Les liens entrants sont pris en compte par les robots des moteurs de recherche lors du crawl pour déterminer la thématique de la page consultée. Si la majorité des liens proviennent de pages traitant de mode, ils déduiront que votre page aborde une thématique proche. Ce qui est vrai pour votre site l’est pour les autres. Ce que je veux dire c’est qu’il ne faut pas se fier uniquement à la thématique visible à travers les contenus publiés. Il faut aller voir les liens entrants pour savoir s’ils sont conformes à cette thématique apparente. Pour cela, Majestic SEO est votre ami.

D’ailleurs, profitez-en pour tester votre profil de liens. Vous pourriez avoir des surprises! Donc s’il vous plait, arrêtez de commenter sous des articles de blog sans rapport avec votre site ou, si vous voulez continuer à le faire, ne mettez pas l’adresse de votre site!

Echanger avec l’éditeur du site

Avant de publier sur un site, vous allez être amené à échanger avec son éditeur. Les conditions de publication vont être des indices sur la qualité et le sérieux du site. S’il tient à publier des contenus qualitatifs, il sera exigeant vis à vis de votre texte :

  • nombre de mots minimum
  • présence du mot-clé
  • type d’ancre
  • respect du champ sémantique
  • délimitation du sujet ou de la thématique abordée.

A l’inverse, si l’éditeur semble prêt à accepter d’importe quel contenu, cela ne laisse présager rien de bon sur la qualité éditoriale du site et donc la qualité des liens entrants qu’il peut émettre.

Ne créer pas votre contenu avant d’avoir le support de publication

Encore une fois cela semble logique. Mais pas pour tout le monde apparemment! Le contenu que vous allez créer pour y insérer un lien entrant doit correspondre au public cible du support de publication. N’adoptez pas un ton jeune si c’est un site pour des retraités. Ne soyez pas trop sérieux si les lecteurs de ce site sont plus habitués à un style léger et humoristique. Le but est que votre texte s’intègre parfaitement dans le site et qu’ainsi votre lien semble le naturel possible.

J’espère que tous ces conseils seront utiles pour trouver les bons supports pour son netlinking. Si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager au sein des commentaires. C’est toujours enrichissant de croiser nos expériences et ainsi s’améliorer.