Le dropshipping est un terme anglosaxon qui signifie une technique de vente en ligne qui s’oppose au commerce traditionnel, où chacun met en jeu son expertise. Dans cet article, nous vous présenterons ce qu’est le dropshipping, les avantages et les limites de ce concept intéressant plébiscité par les places de marché les plus populaires. Ce n’est pas tout, nous verrons également les différents détails liés au dropshipping qui permettront de vous éclairer sur ce sujet, et répondre à vos différentes interrogations. Fonçons alors.

Qu’est-ce que le dropshipping ?


Le dropshipping est une stratégie commerciale qui est devenue populaire, et qui fait parler d’elle ces dernières années dans le domaine du commerce électronique. Si nous devions la définir, le dropshipping est avant tout un système qui réunit trois acteurs distincts : le vendeur, le fournisseur et l’internaute. Concrètement c’est un mode de vente spécifique où le vendeur ou le revendeur se charge de la commercialisation des produits uniquement. La sous-traitance de l’ensemble de la chaîne logistique, c’est-à-dire l’achat des produits, leurs stockages et expéditions est confiée à un grossiste. En principe, ce sont les grossistes Chinois qui pratiquent le dropshipping (en grande partie). En effet, ce sont eux qui s’occupent de la fabrication ou de l’achat d’une large gamme de produits diversifiés qu’ils classent dans un catalogue en ligne, et qu’ils mettent à disposition des vendeurs. Ensemble, ils négocient les détails relatifs à leurs collaborations, qu’elles soient à court ou long terme.

Pour reprendre un peu la notion de dropshipping d’une manière plus explicite : Le vendeur dispose d’un site e-commerce où il met en vente des produits en ligne. Par conséquent, lorsque l’internaute passe une commande sur le site du vendeur, c’est le fournisseur qui assure la livraison des produits. De ce fait, le vendeur a pour rôle de générer des ventes à travers sa plateforme, et sa mission s’arrête là. La première impression qu’on a, c’est que le dropshipping est doté d’un fonctionnement tripartite très simple, où chacun connaît ses propres tâches à accomplir. Cependant, ce modèle d’e-commerce a des avantages et des inconvénients à prendre en considération, et à étudier minutieusement. Découvrons-les ensemble dans les lignes suivantes.

Dropshipping : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le dropshipping est une méthode e-commerce très pertinente, où vous pouvez gagner pas mal d’argent, lorsqu’elle est bien gérée. Comme tout business en ligne, le dropshipping a ses propres bénéfices, et limites. Commençons par les points positifs du dropshipping.

Le dropshipping a plusieurs avantages dont :

  • Lancement facile du business : Avec le dropshipping, vous pouvez vous lancer rapidement, car les charges les plus lourdes, les missions qui prennent le plus de temps, et les différentes ressources requises vous sont épargnées. De ce point de vue, la mise en place de votre site peut se faire rapidement. Vous devrez vous focaliser juste sur le bon fonctionnement, et la notoriété de votre site e-commerce pour pouvoir faire beaucoup de ventes, et rendre votre business rentable. Après tout, c’est ça le but : se faire de l’argent.

  • Zéro investissement : En dropshipping, vous n’avez pas à prévoir un énorme investissement pour lancer votre business en ligne. En gros, les charges sont vraiment minimisées. Ce dont vous aurez besoin, c’est un site e-commerce performant (ceci nécessite un nom de domaine, un hébergement pour le site, et des frais marketing pour mettre en place de la publicité et la promotion de votre boutique en ligne). Par la suite, vous enchaînez par la recherche des fournisseurs, et la création de votre propre catalogue de produits. Le point le plus important à noter c’est que le dropshipping vous permet de commencer votre activité en ligne avec un risque financier qui est extrêmement faible. C’est génial, non ? Concernant les fonds de roulement, c’est-à-dire les encaissements, et les décaissements, sachez que vous ne réglez le grossiste qu’une fois que le client procède au paiement de la marchandise. Ainsi, vous le fournisseur prend sa part, et vous gardez la marge. C’est aussi simple que ça.

  • Gestion de la logistique : Pour se lancer dans le dropshipping, le vendeur n’est pas obligé de disposer d’un entrepôt, ni d’un local pour stocker les produits qu’il vendra en ligne. Oui, c’est le fournisseur qui assure cette partie-là, y compris la préparation des colis. En outre, vous n’aurez pas de personnel à gérer, ni de manutentionnaire à recruter. Vous l’avez bien compris, vous n’avez pas d’investissement lié à la logistique. Ceci vous permet un énorme gain de temps et d’argent, afin que vous puissiez vous concentrer sur votre boutique en ligne, son développement, et booster sa visibilité en ligne.

Parmi les autres avantages du dropshipping, vous n’aurez pas de risques d’articles invendus que vous devriez vendre d’urgence, voire même les liquider à des prix soldés. Puis, n’oubliez pas que vous disposerez d’un catalogue varié qui peut répondre aux attentes des différents profils d’acheteurs.

Du côté des inconvénients, nous citerons :

  • La concurrence : Il est important de savoir que dans le domaine du dropshipping, la concurrence est rude, voire très écrasante. La solution qui est recommandée dans cas-là, c’est de trouver une bonne niche. Et pour y procéder, utilisez les bons outils comme Yooda Insight. L’inconvénient qui se pose, voire qui s’impose c’est la présence d’autres vendeurs qui disposent également d’un site e-commerce depuis des années. Ces derniers vous devanceront rapidement s’ils se sont servis efficacement du référencement naturel (SEO), la publicité payante, et les réseaux sociaux. Ne baissez pas les bras. Mettez à votre disposition les bons outils, et les bonnes stratégies pour avancer, et réussir.

  • Trouver les bons fournisseurs : En dropshipping, il faut sélectionner des fournisseurs compétents, et surtout fiables. Comme susmentionné, c’est le fournisseur qui reçoit les commandes passées sur votre site, c’est également lui qui prépare le colis, l’emballe et l’expédie au client. Il est donc indispensable de trouver un dropshipper qui dispose de produits d’une qualité irréprochable, qui respecte les délais, et toute la logistique. Dans le cas contraire, votre client se retrouve avec des produits d’une qualité médiocre, reçus après de longues semaines d’attentes. Par la suite, le client retourne le produit, émet une réclamation, un mauvais avis sur votre site ou sur les réseaux sociaux, et vous accuse d’une publicité mensongère. C’est chaud quand même. Pour y remédier, c’est compliqué.

  • La gestion du stock : Comme vous le savez, en tant que vendeur, vous n’êtes pas chargé de la gestion du stock. Imaginez, vous avez un ou des produits phare que vous vendez le plus sur votre site, et que votre grossiste se retrouve en rupture de stock. Il se peut même qu’il arrête la fabrication de ces produits en question. Dites-vous, que dans cette situation, vous allez vendre des produits qui ne sont plus en stock, et pour expliquer cela au client, c’est vraiment délicat. En tout cas, bon courage pour cette partie.

D’autres inconvénients existent comme la forte possibilité que vous et vos concurrents, vous vous retrouvez à vendre les mêmes produits. Prenez également en compte que certains éléments comme : le risque de vendre de la contrefaçon, la déclaration de la TVA, la mise en place d’un SAV, etc. Vous êtes de même dépendant de votre grossiste, et vous ne maîtrisez pas toutes les informations sur les produits, et les délais de livraisons. Nous ne pouvons qu’en déduire, une absence de contrôle de votre part, en tant que vendeur/revendeur.

Comment créer un site dédié au dropshipping :

Vous avez décidé de commencer votre aventure en dropshipping ? La pratique du dropshipping nécessite la création d’un site e-commerce. Mais avant vous devez disposer des compétences en matière de création de site web, développement, webmarketing, rédaction web, et autres expertises. Nous allons vous présenter dans cette partie deux solutions qui vous permettront la mise en place de votre site dropshipping pour vous lancer.

Développez votre propre site web :

La création de votre propre site dropshipping passe par plusieurs étapes. Dans un premier temps, veillez à créer votre statut professionnel. L’objectif est de lancer un business en toute légalité, et d’éviter toutes sortes de problèmes. Alors, pour développer votre propre site web, vous avez le choix entre deux options.

La première c’est d’obtenir un nom de domaine de votre choix, ensuite l’héberger. Installez ensuite WordPress, et configurez-le (thème + plugin e-commerce). L’étape suivante consiste à  commencer à structurer votre plateforme (charte graphique, les différentes pages, les modes de paiements, etc.) pour qu’elle dispose de toutes les configurations indispensables pour un site dropshipping. Par la suite, vous pouvez débuter la mise en ligne de vos produits sur votre site, et la publicité en ligne.

La deuxième option qui s’offre à vous, c’est une boutique en ligne clé en main. Les prestataires en cette matière sont nombreux, nous citerons Shopify, à titre d’exemple. Vous bénéficierez ainsi d’une rapidité de création de votre site e-commerce d’une valeur sûre, une fiabilité garantie, une personnalisation de votre boutique en ligne, sans oublier les outils marketing. Si vous préférez cette option, sachez que vous aurez un abonnement à payer, et des frais supplémentaires si vous souhaitez acquérir de nouvelles fonctionnalités avancées.

Achetez un site e-commerce déjà existant :

Si vous ne voulez pas commencer à 0 avec la création d’un site dropshipping, vous pourrez procéder à l’achat d’un site e-commerce qui existe, et qui assure déjà la vente en ligne de produits. Ceci dit que toute la stratégie dropshipping est déjà présente, et que le site en question a déjà ses clients, et sa visibilité sur internet et les moteurs de recherche. 

Comment trouver des fournisseurs en dropshipping ?

En dropshipping, l’acteur qui joue un rôle stratégique est le fournisseur. Ses tâches se traduisent par l’acquisition/fabrication des produits, la gestion du stock, et la préparation et l’envoi du colis au client final. C’est pour cela qu’il est primordial de bien choisir son fournisseur avec soin. Le but est que vous soyez tous les deux gagnants, et que votre collaboration soit fructueuse.

La question qui se pose à ce stade est : comment trouver des fournisseurs de confiance ? 

Une fois que vous avez une idée sur le ou les produits que vous souhaitez commercialiser, à ce moment, vous pouvez commencer votre recherche d’un fournisseur de qualité. La méthode la plus évidente que plusieurs personnes vont vous recommander est de faire votre recherche sur Google en tapant la requête suivante : « Dropshipping + nom du produit ». Certes, vous trouverez parmi les résultats une bonne liste de fournisseurs qui sont prêts à travailler avec vous. Mais pour trouver des grossistes d’une haute qualité, vous allez devoir procéder autrement. Faites le tour d’internet afin d’identifier les meilleures plateformes qui proposent des dropshippers, comparez, et analysez les avantages et les inconvénients de chacun des fournisseurs. Lisez les avis laissés pour chaque grossiste, les notes que chacun d’eux a obtenues suite à d’ancienne collaboration avec d’autres entrepreneurs, ensuite décidez-vous. 

Dans votre analyse de la liste des fournisseurs que vous avez sélectionnés, prenez en compte les points suivants quand vous les contactez par téléphone ou par mail  : 

  • Optez plutôt pour un fournisseur qui a une certaine ancienneté sur le marché.

  • Laissez tomber les fournisseurs qui refusent de gérer les remboursements, et les retours de produits pour des raisons valables, et expliquées par le client.

  • Le fournisseur doit vous donner son accord dans le cas où vous souhaitez personnaliser le packaging au goût de votre niche/clientèle.

  • Vérifiez la bonne réputation du fournisseur en ligne, et la qualité des produits (surtout la conformité par rapport aux normes Européennes).

  • Assurez-vous que le grossiste dispose d’un catalogue très varié et vaste pour diversifier votre offre sur votre site e-commerce.

  • Communiquez avec le fournisseur à propos des délais,  le mode de livraison, et le numéro de suivi pour les commandes, etc.

  • La réactivité, et la facilité de joindre votre fournisseur sont des points à ne pas négliger.

  • Négociez votre commission tout en mettant en valeur vos compétences de vendeurs, et en valorisant votre boutique en ligne.

Après le premier contact téléphonique qui vous permettra d’avoir le maximum d’informations sur le fonctionnement du fournisseur, vous pouvez à ce stade faire une demande d’échantillons pour tester les produits. S’ils conviennent à vos attentes, négociez par la suite les prix si cela est possible. Il est vrai que pour une première collaboration, ce n’est pas toujours facile de demander un rabais sur les prix pratiqués par le fournisseur. Si vous n’arrivez pas à un accord avec le grossiste, continuez alors votre recherche.

A part vos recherches sur Google, voici une liste de sites fiables pour trouver des fournisseurs réputés : 

Nous vous conseillons fortement de prendre votre temps, et ne pas vous précipiter dans la sélection

d’un fournisseur. Prônez le professionnalisme et la rigueur avant tout.

Comment générer plus de vente avec le dropshipping ?

Vous avez un site e-commerce efficace, et un fournisseur compétent à votre disposition. C’est déjà

pas mal. Pensez maintenant à comment vous allez booster vos ventes, et générer du trafic. C’est dans

ce contexte que nous vous présenterons différentes stratégies de marketing qui vous aideront à en

tirer un maximum de profit, et de cash.

  1. Le référencement naturel : On ne peut parler de marketing digital sans mentionner le SEO. En effet, pour améliorer la visibilité de votre site, et votre position sur les moteurs de recherches gratuitement, il est indispensable de passer par le référencement naturel. Les deux techniques que vous serez amené à travailler sont : l’optimisation on site, et l’optimisation off site. Si c’est deux expressions vous paraissent trop techniques, il s’agit tout simplement de bosser la partie interne de votre site e-commerce qui comprend l’indexation des pages, les méta-balises de toutes les pages, et autres. L’architecture de votre site, le contenu, le choix des mots-clés sont également des critères conséquents auxquels il faut faire attention. Après avoir finalisé la partie interne, pensez à la partie externe de votre boutique en ligne. Et par cela, nous entendons votre e-réputation, le netlinking. Inutile de vous rappeler que les backlinks générés doivent être d’une qualité irréprochable. Le référencement naturel est donc votre arme pour générer du trafic qualifié, et spontané.

  1. Les réseaux sociaux : Les réseaux sociaux sont considérés comme une stratégie marketing efficiente en dropshipping. Ce sont d’excellents canaux pour vendre vos produits, et fidéliser vos clients. Ce n’est pas tout, votre présence sur les réseaux sociaux est une solution pour renforcer l’image de votre site e-commerce, et améliorer sa notoriété. En outre, les réseaux sociaux sont un outil efficace pour faire de la prospection, et trouver de nouveaux clients susceptibles d’acheter vos produits en ligne. Les médias sociaux sont également une opportunité pour vous de communiquer avec votre clientèle directement, et interagir avec cette dernière. Pour pouvoir profiter de tous ces atouts, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement des réseaux sociaux. En effet, le but est de les utiliser d’une manière optimale.

  1. La publicité en ligne : Pour faire la promotion de votre boutique en ligne, vous pouvez opter pour la publicité en ligne. Pour y procéder, il faut définir votre budget, car la publicité en ligne est payante bien évidemment. Nous vous recommandons la régie publicitaire de Google : Google Adwords, et Facebook Ads. Ces deux moyens de promotion vous donnent la possibilité de choisir vos options de ciblage des utilisateurs, tout en prenant en considération plusieurs éléments comme les mots-clés, les centres d’intérêt, et les données géographiques à titre d’exemple. Pour attirer l’attention et séduire les internautes passifs et actifs, misez sur les campagnes publicitaires en ligne. Sachez qu’il existe d’autres outils pour faire de la publicité en ligne comme : Instagram et Snapchat. 

  1. Le blogging : Le blogging est une stratégie adéquate pour développer votre activité en dropshipping. Pour ce faire, vous devez disposer d’un blog en lien avec vos produits. L’astuce est de vous mettre à la place des clients et des internautes, dans le but de savoir quelles sont les questions qu’ils peuvent se poser à propos des produits que vous proposez en ligne. Ainsi, vous trouverez une ligne conductrice pour rédiger un contenu de qualité, et utile. C’est la meilleure méthode pour motiver les internautes à lire vos articles. Nous tenons à vous préciser que le blog participe aussi à l’amélioration, et l’optimisation de votre référencement naturel. En plus, il vous aide à fidéliser votre audience, et générer des ventes. A vous de jouer le jeu maintenant en toute intelligence.

  1. Content marketing : Le marketing du contenu est une stratégie marketing qui consiste en la création et la diffusion d’un contenu unique et originale. Les supports de diffusion ne manquent pas : article de blog, newsletter, podcasts, etc. Néanmoins, la production du content marketing sans un plan d’action ne compte pas, notez cela. Votre stratégie éditoriale doit être engageante et constructive, car l’objectif final est d’attirer des clients vers votre site e-commerce,  créer un lien entre vous et l’internaute, et pourquoi pas faire plus de ventes.

D’autres stratégies marketing existent pour vous seconder dans la réussite de votre projet dropshipping. Vous pouvez choisir l’affiliation, les partenariats, l’e-mailing, la prise de contact avec les influenceurs, et autres. A vous de choisir le moyen le plus adéquat qui vous permettra d’atteindre vos objectifs, et de développer votre boutique en ligne via des bases solides.

En conclusion de cet article où nous vous avons présenté la notion du dropshipping, y compris les différents détails qu’il faut connaître, le concept est intéressant pour se lancer dans l’e-commerce. Toutefois comme tout business en ligne, il est important de bien étudier votre projet et respecter les étapes de concrétisation du dropshipping : Choix du fournisseur, création de la boutique en ligne, puis se faire connaître. Si vous êtes débutant dans le dropshipping, formez-vous avant de commencer votre business, et pesez les pour et les contre. Les faux-pas ne sont pas permis dans un secteur aussi concurrentiel, où il est difficile de se différencier.