Vendre marques venant d’Aliexpress

Vous êtes e-commerçant et vous souhaitez vous fournir sur le site marchand AliExpress pour approvisionner votre e-boutique ? On dirait que cet article est fait pour vous !

Lorsque l’on choisit de se fournir sur AliExpress, sur Alibaba, ou sur n’importe quel autre site qui propose de la marchandise en dropshipping, il est important d’en connaître tous les rouages afin de ne pas tomber dans diverses problématiques telles que la revente de produits contrefaits, par exemple.

En effet, la majorité des fournisseurs présents sur ces places de marché étant basés en Chine, ou en Asie plus généralement, lorsqu’il s’agit de vendre des articles de marque, on peut souvent être confronté à des produits contrefaits, mais aussi à des produits pour lesquels il est nécessaire de disposer d’une licence de commercialisation ou d’un droit d’exploitation.

Si cela vous paraît encore un peu flou, ne paniquez pas, je suis justement ici aujourd’hui pour démêler tout cela avec vous, et vous permettre de devenir incollable sur le sujet. Je vous propose de découvrir juste en dessous, comment il faut s’y prendre pour vendre des produits de marque en dropshipping en provenance de grossistes d’AliExpress.

essayez-dropizi

Pourquoi vendre un produit de marque peut-il est problématique ?

Une marque est un concept créé par une entreprise. Elle seule dispose du droit de vendre des produits estampillés de son logo et de son nom. C’est ce qui permet d’identifier qu’un produit mis en vente sur le marché lui appartienne bien.

Ainsi, il est interdit de vendre des produits de marque sur votre e-shop, si cette dernière ne vous a pas donné son accord au préalable. Et attention, choisir de le faire en vous fournissant auprès de grossiste peu scrupuleux proposant des contrefaçons pourrait vous exposer à de gros ennuis. De la même façon, il est interdit d’user du nom ou le logo d’une quelconque marque existante pour l’utiliser à des fins personnelles et commerciales sur vos propres produits.

La marque en question pourrait tout simplement repérer votre e-boutique et porter plainte contre vous. Dans tous les cas, vous seriez très embêté légalement et risqueriez de perdre des sommes d’argent considérables en dommages et intérêts. Vous l’aurez compris, ce genre de pratiques est donc à proscrire.

Si vous souhaitez vendre des produits de marque, il faudra faire une demande auprès de la marque en question pour devenir revendeur officiel et la représenter via votre plateforme.

Existe-t-il des exceptions ?

Il existe en effet une exception à la règle ; sur AliExpress, il n’est pas rare de trouver des produits estampillés d’une marque, d’un logo, ou d’un texte. Or, ces produits n’appartiennent pas systématiquement à une marque déposée.

Comment cela est-il possible ?

Il faut savoir qu’en Chine, certains fournisseurs prennent l’initiative de créer leur propre marque simplement pour augmenter la valeur ajoutée de leur marchandise, et la vendre à des prix plus élevés. Par contre, ces marques ne sont pas déposées et par conséquents, ne disposent pas de droits ou de protections spécifiques.

Proposer ce type de produit sur votre site de e-commerce ne sera alors pas très compliqué, il suffira d’obtenir l’aval du fournisseur.

Mais attention, quelques précautions sont à prendre (mieux vaut prévenir que guérir). Je vous conseille quand même de vérifier qu’il ne s’agisse pas d’une marque copiée d’un autre fournisseur, afin de pas ne tomber dans des problèmes légaux et judiciaires.

Vérifier l’authenticité d’une marque

Afin de se protéger de tous problèmes légaux ou d’éventuelles poursuites judiciaires, il est important d’être consciencieux et de vérifier le statut d’une marque avant d’en proposer les articles sur votre magasin en ligne. Pour cela, voici trois façons de procéder :

Premièrement, contacter le grossiste AliExpress pour obtenir des preuves d’authenticité de la marque en question. Et savoir si l’on peut revendre les produits sans problème dans son pays.

Faire une recherche approfondie sur le web pour vérifier les dires du grossiste AliExpress. Vérifier qu’il n’existe aucun site officiel de la marque sur le web. Si c’est le cas, mieux vaut opter pour un autre produit.

Se connecter à la base de données des marques de l’INPI pour vérifier soi-même que la marque n’est ni déposée, ni protégée. Si c’est le cas, il vous reste toujours la possibilité de contacter la marque en direct pour négocier la possibilité de vendre en dropshipping à des prix compétitifs.

Suivre ces 3 conseils, c’est obtenir l’assurance que les produits que l’on fera figurer sur son site de vente en dropshipping seront commercialisables en toute légalité.

Au moindre doute, je vous conseille de vous orienter vers d’autres produits, et vers d’autres fournisseurs ; sur AliExpress, ce n’est pas ce qu’il manque.

test-dropizi

Obtenir un droit de commercialisation pour un produit de marque

Je l’évoquais un peu plus tôt dans cet article, obtenir le droit de commercialiser une marque dans votre boutique d’e-commerce c’est tout à fait possible, mais sous certaines conditions. Pour ce faire, il faudra faire une demande dans ce sens à l’entreprise qui possède les droits de licence de la marque en question, ainsi que du droit de commercialisation des produits.

Tout dépend de la marque concernée, mais il faut savoir que cela peut rapidement devenir assez compliqué et ne pas déboucher sur une réponse positive, surtout lorsqu’il s’agit de vente en dropshipping, ou que votre e-boutique n’est pas encore un commerce d’autorité sur le web.

Au final, il faut se demander si l’investissement en temps vaut la peine. Il existe tellement de produits de niche rentables à vendre sur les différentes places de marché, qu’il serait dommage de se focaliser sur des produits de marque qui pourraient vous causer plus de tort qu’autre chose.

En résumé :

Pour vendre un produit de marque en dropshipping provenant d’un fournisseur AliExpress, il est impératif de se renseigner sur la marque au préalable. Si celle-ci est déposée et protégée, je vous conseille de vous orienter sur d’autres produits.

Quoiqu’il en soit, n’essayer jamais de vendre un produit de marque si celui-ci est contrefait, s’il est dérivé d’un film, s’il utilise l’image d’une personnalité publique, ou l’image de marque d’une entreprise tierce.

Vous aurez plus de chance de bien gagner votre vie en dénichant des produits de niche sans marque, mais à fort potentiel commercial, qu’en vous lançant dans la revente de produits de marque contrefaits par exemple.

Alors faites vos recherches, et dénichez le produit qui fera votre réussite en 2019 !