La crypto-monnaie Qtum

Qtum est prononcé Quantum. Cette cryptomonnaie fait partie des cryptomonnaies infrastructure. Elle est placée dans le rang d’Ethereum, NEO, Lisk, Stratis et de bien d’autres crypto de ce type. Comme toutes les crypto monnaies infrastructures, elle fournit des outils de travail accessibles, faciles à manier, et peu cher aux développeurs. Faisant également office d’argent numérique, elle se base sur les systèmes de transaction fluides. Le cours actuel du Qtum est de 18,07 $. Le prix de son token se rapproche donc de celui de l’Ethereum Classic. D’ailleurs, c’est son mode de fonctionnement qui lui vaut un tel succès.

À titre de rappel, ce soit pour débuter, compléter ou réviser un portefeuille, il faudra sélectionner les meilleures monnaies virtuelles. Acheter quelques tokens de Qtum pourrait donc être une bonne idée étant donné la réputation et l’envergure de cette valeur sur le marché international. Que vous comptiez investir, trader, ou simplement cumuler des fonds en misant sur cette monnaie virtuelle, vous allez sûrement trouver vos marques dans l’utilisation de Qtum.

L’intérêt que nous devons avoir pour les crypto monnaies ne devrait pas s’arrêter à la consommation et à l’investissement. Si vous êtes dans le monde des affaires, non seulement vous allez pouvoir profiter de la quotation favorable du Qtum mais vous allez aussi pouvoir profiter des outils qu’il met au service des entreprises.

En effet, les crypto monnaies comme Qtum offre bien des opportunités aux entreprises et aux développeurs. Étant décentralisées, elles permettent une exploitation encore plus avantageuse de ces outils. Avant de se lancer dans le maniement de Qtum toutefois, il faudra connaître son background. C’est d’ailleurs ce que nous allons développer le long de ce billet.

Historique

Qtum est une crypto monnaie influencée par les géants Bitcoin et Ethereum. La campagne de levée de fonds destinée à financer son développement et sa mise en marche fut lancée de mars 2015. L’action devait durer 30 jours ou du moins le temps de mettre en vente tous les tokens disponibles.

La mise en vente des tokens de Qtum fut un réel succès, car il suffisait de 90 minutes pour solder 10 millions de dollars de Qtum. Au bout de 5 jours, la levée de fonds a atteint le seuil de 15,7 $. Ce chiffre indicatif a clos la campagne plus précocement que prévu. En totalité, la levée de fonds a réunit 11,156.766 BYC et 77,081.031 ETH ce qui équivalaient à l’époque à une somme de 51 millions de Qtum. L’évènement marque particulièrement l’histoire de Qtum. Selon les observateurs du domaine de la crypto monnaie, l’évènement s’inscrit sur la 18e place des projets de levée de fonds les mieux réussis.

Suite à la levée de fonds, 51 % des coins ont été distribués au public lors d’une campagne de vente. Pour ce qui est des 49 % de coins restants, 29 % ont été alloués à la communauté pour la motiver et les 20 % ont été distribués aux premières équipes de développeurs. Pour les années à venir, cette allocation connaîtra une révision visant à distribuer 20 % des coins aux bailleurs et aux développeurs et 80 % à la communauté.

Les modes de fonctionnement de Qtum

Le premier but de Qtum est de rallier les meilleures attributions du Bitcoin et d’Ethereum dans une seule blockchain pour offrir aux entreprises un outil de travail optimisé et ergonomique. Cette définition est inscrite sur le site web officiel de Qtum :

Qtum réunit la fiabilité de la blockchain infaillible du Bitcoin aux possibilités infinies offertes par les contrats intelligents en combinant une version modifiée de l’infrastructure principale du Bitcoin à une version intercompatible de la machine virtuelle d’Ethereum (EVM).

Les contrats intelligents sont des programmes informatiques destinés à faciliter, exécuter et mettre en marche une négociation, une performance ou encore un contrat en utilisant la technologie blockchain. Il s’agit en bref d’un programme qui va automatiquement exécuter des tâches prédéfinies.

Voici un exemple qui illustre l’utilisation d’un contrat intelligent :

Paul veut transférer le titre de sa propriété à son frère après s’être convenu sur le montant à payer. Pour officialiser les transactions sans avoir à souscrire aux services d’une organisation centralisée, Paul et son frère décident d’ouvrir un contrat intelligent sur une blockchain pour faire les transferts et pour garder un document écrit de l’activité.

Qtum dans le monde des affaires

Comme dit ci-haut Qtum ne devrait pas seulement être regardé du point de vu de l’investisseur. Dans le monde du business, il tient une importante place. Qtum offre au monde des affaires l’opportunité d’utiliser la blockchain avec plus de facilité. Avec Qtum, il est possible de créer des tokens et d’automatiser les procédures de nécessaires à la gestion des chaînes de logistiques. Il est même rendu possible de créer des contrats à exécution automatique sur la blockchain. Toutes les procédures vont se passer au sein de l’environnement standardisé et stable de Qtum qui a longtemps été testé et vérifié.

Les méthodes et les outils nécessaires à la mise à niveau des tâches reliées au développement des contrats intelligents professionnels sont également travaillés au sein de Qtum. Ces outils spécifient les éléments, conditions et termes tout en limitant les erreurs. Ils reformulent également les contrats inscrits en langage humain en langage informatique pour promouvoir plus de sécurité aux utilisateurs.

L’équipe qui régit la technologie Qtum

Qtum est supporté et développé par une équipe mixte. L’équipe est en effet constituée de membres issus de la communauté Bitcoin et Ethereum. On retrouve également des membres qui ont par le passé travaillé pour Tencent, Alibaba et Nasdaq au sein de l’équipe.

Les bailleurs du projet quant à eux sont des influents issus d’entreprises à capital-risque ainsi que des membres importants de la communauté blockchain.

Les premières figures de Qtum sont :

Patrick Dai (cofondateur du projet), diplômé de l’université de Draper et docteur issu de l’Académie chinoise des Sciences. Il a auparavant travaillé pour Alibaba et a travaillé sur le développement de plusieurs technologies blockchains.

Neil Mahi (Architect chef de la blockchain et cofondateur), possède 20 ans d’expérience en développement de logiciels et a travaillé pendant 4 ans pour la technologie blockchain. Il possède un Master en Administration des Affaires issu de l’ISCAE. Il s’est ensuite spécialisé dans la science informatique. Outre, c’est un joueur de poker professionnel et il parle 4 langues.

Jodan Earls (développeur principal et cofondateur), membre respecté de la communauté des crypto monnaies, il a commencé à développer des logiciels à l’âge de 13 ans. Il a passé en revue une bonne centaine de coins alternative et a identifié plusieurs coins à potentiel.

Pourquoi Qtum est-elle si particulière ?

Qtum est la première plateforme décentralisée de smart contrats à utiliser le protocole de la preuve d’enjeu. Il faut savoir que ce protocole est plus avantageux que le protocole de la preuve de travail qui est actuellement utilisé par Bitcoin et Ethereum. À titre de rappel, le protocole de preuve de travail nécessite l’utilisation de matériels d’exploitation supra puissants. Ceci entraine un surcout au niveau de la production des nouveaux tokens si l’on se réfère aux dépenses en énergie électrique. En outre, les frais de transaction sont également élevés à un très haut niveau avec l’utilisation de ce type de protocole.

Contrairement au protocole de preuve de travail, le protocole de preuve d’enjeu mise sur la favorisation des utilisateurs directs de la blockchain. Il vise donc à octroyer la résolution des blocs aux personnes impliquées dans les transactions. Cette technologie est bien plus équitable et avantageuse pour les mineurs.

En outre, avec Qtum, nul besoin d’être entièrement synchronisé à la blockchain pour pouvoir utiliser les dapps qui y sont proposées. Tel n’est pas le cas avec Ethereum. Cette caractéristique de Qtum lui donne donc un avantage non négligeable pour les développeurs de dapps vu l’utilisation croissante des smartphones dans le monde actuel.

Comment gagner des Qtum ?

Pour gagner des Qtum, il faut commencer par en acheter. Il faudra donc faire un bon stock de tokens pour pouvoir exploiter un certain fonds. Lorsque vous participez dans la blockchain de Qtum, vous obtenez une part calculée sur la base du million de nouveaux jetons créés par rapport au montant que vous avez apporté à la blockchain.

Pour gagner encore plus de Qtum, vous pouvez vous initier au trading ou au holding. En outre, si vous êtes un développeur d’applications et que vous souhaitez vous lancer dans la création de dapps, vous allez pouvoir faire des gains significatifs en mettant vos créations à la disposition des utilisateurs de la blockchain.

Lisez aussi nos descriptions sur les autres pricipales cryptomonnaies: Le Bitcoin L’Etherum Le Ripple Le Bitcoin Cash Le Cardano Le Litecoin Le NEM Le NEO Le Stellar L’IOTA L’EOS Le Dash Le TRON Le Monero Le Bitcoin Gold L’Ethereum Classic L’ICON Le Lisk Le RaidBlocks