L’IOTA

Les crypto monnaies représentent une forme d’échange intelligente qui a pour but d’avantager l’ensemble de l’économie mondiale. La cryptomonnaie n’est pas encore pleinement apprivoisée par le grand public, mais elle commence à gagner du terrain en bourse. Trader de la crypto monnaie n’est pas une simple tendance, il y va d’un réel investissement sur le court comme sur le long terme.

Pour ceux qui n’ont jamais essayé de manier une crypto monnaie de leur vie, il n’est pas encore tard. Le monde de la monnaie virtuelle est ouvert à une grande diversité d’utilisateurs. Il faut savoir que la crypto monnaie peut être une valeur numérique d’échange de biens et de service, de support d’infrastructure ou d’échange particulier.

Quel que soit le type de la crypto monnaie, il est possible de le manier dans le but de gagner de l’argent fiat. Comme toutes les crypto monnaies disposent d’un poids et d’une quotation en bourse, elles disposent toutes d’un potentiel financier à surveiller de près. Cependant, toutes les crypto-monnaies pour gagner de l’argent se différencient les unes des autres par leur conception.

Il faut de ce fait s’intéresser au fonctionnement de chaque crypto monnaie avant de prendre la décision d’investir. Apprenez les bases, mais ne restez pas focalisé sur les crypto monnaies de grande envergure. Lorsque vous investissez en crypto monnaie, vous devez compléter au mieux votre portefeuille et songer à prendre une crypto monnaie émergente comme l’IOTA.

Alors, qu’en est-il de l’IOTA ? Faut-il se fier à cette monnaie virtuelle ou non ? Quelles sont les facettes de cette monnaie qui méritent d’être regardées de près ? Vous qui comptez vous lancer dans l’univers de la crypto monnaie, ce guide va vous dévoiler les réponses inédites à ces questions.

Un bref sur l’IOTA

IOTA est l’acronyme pour Internet Of Things Application. Si on le traduit en français, on a l’Application l’Internet des Objets. Il s’agit d’une crypto technologie qui facilite les transactions entre les objets et périphériques impliqués par l’Internet des Objets. Le réseau de l’IOTA n’utilise pas le blockchain classique, car il veut limiter les frais de transaction tout en promouvant une meilleure évolutivité pour les utilisateurs. Au lieu d’utiliser les blocs et les chaines, IOTA encourage les utilisateurs à faire une vérification des deux dernières transactions faites dans le réseau avant d’agir. En d’autres termes, IOTA ne dispose pas de registre central et ne nécessite pas de minage.

Rappel sur l’Internet des Objets

Pour pouvoir mieux comprendre l’IOTA il faut comprendre ce qu’est l’Internet des Objets ou IOT selon l’acronyme anglais. L’IOT est la ramification de la technologie internet attachée aux objets et lieux réels. Il s’agit donc de l’ensemble des objets connectés par le biais d’Internet. Il peut s’agir du téléphone portable, du casque connecté, de la maison domotique avec tous ses éléments connectés ou encore des machines industrielles connectées. Ces objets qui se connectent à Internet et qui peuvent également être déconnectés constituent l’IOT. Il faut savoir que l’Internet des Objets est un facteur dans l’accroissement sans pareil des données générées sur le réseau mondial.

Historique de l’IOTA

Les fondateurs de l’IOTA sont : David Sonstebo, Sergueï Popov, Sergey Ivancheglo et Dominique Schiener. Ils ont créé cette crypto monnaie en 2015 avec un stock limité à 2,779,530,283,277,761 de IOTA. Cette valeur est un plafond et la création de nouveaux IOTA n’est pas envisageable. De plus, le système sans minage ne permet pas de nouvelles créations. Le Bêta-test et la mise en connaissance au grand public de l’IOTA se sont donc faits en 2015.

En 2016, 11 mois ont été nécessaires pour faire marcher le bêta test. Les utilisateurs se sont lancés dans l’achat de l’IOTA.

L’année 2017 a marqué la montée en flèche de la crypto monnaie. Le mois de mais de l’année 2017, la IOTA Foundation a déclaré l’injection de 10 millions de dollars dans le réseau dans le but de permettre des partenariats avec des entreprises d’envergure, et des projets communautaires. Elle a également annoncé ses intentions de recruter des développeurs.

Le mois de juin de l’année 2017, IOTA est entré dans Bitfinex grâce à l’investissement en 7 chiffres d’une entreprise de capital de risque. SatoshiPay qui a depuis toujours été du côté de Bitcoin a pour sa part quitté le géant de la crypto monnaie pour rejoindre le réseau IOTA en raison du coût de services peu cher proposé par ce dernier.

REFUNTE la base de données mondiale des personnes disparues à également rejoint IOTA en août 2017. En outre, le service de nettoyage de Londres Monster Cleaning Services a annoncé son acceptation des paiements par IOTA.

La déclaration officielle qui stipule la fondation IOTA telle qu’organisme à but non lucratif s’est fait en novembre 2017. À partir de là, de plus en plus d’entreprises ont décidé de collaborer avec la fondation IOTA à l’exemple de LATTICE.

IOTA n’utilise pas de Blockchain

Contrairement à la majorité des cryptomonnaies, IOTA n’utilise pas de blockchain. La plupart du temps, la blockchain incite au minage alors que le minage est un système assez coûteux au niveau de l’énergie et de l’infrastructure. IOTA utilise le système Tangle pour agrandir son réseau. Le principe consiste à demander à un utilisateur de valider deux autres transactions avant de faire sa propre transaction. Ce système a été également adopté par les fondateurs dans le but d’agrandir le réseau aussi rapidement que possible.

Frais minimal, transactions larges et rapidité

Le but de toutes les nouvelles crypto monnaies est simple : permettre aux utilisateurs de réaliser de grand volume de transactions pour un frais minimal et une rapidité accrue. Avec IOTA, le défi a été largement relevé. Les utilisateurs de l’IOTA peuvent en effet jouir de transactions sans limites sur le nombre. En plus de cela, la confirmation des transactions se fait en termes de secondes. Le point fort de l’IOTA repose sur son système tangle qui permet d’accroitre la rapidité des échanges tout au long de l’agrandissement du réseau. En ce qui concerne les frais, l’IOTA ne demande qu’une somme ridicule destinée à renforcer le bouclier qui maintient son réseau en sécurité.

Pourquoi investir dans l’IOTA ?

IOTA est une crypto monnaie montante. D’ailleurs, certains spéculateurs pensent que son cours atteindra les 15 USD vers la fin de cette année. En outre, l’IOTA  utilise une technologie qui ne risque pas de se saturer. Les risques de piratage ou de bugg sur le réseau Tangle de l’IOTA sont donc minimes. Par conséquent, les utilisateurs peuvent utiliser le réseau en toute fluidité pour une durée indéterminée. Comme déjà dits ci-haut, les frais, la rapidité et les possibilités de transactions sont très avantageux avec l’IOTA. Les utilisateurs peuvent donc profiter d’une technologie bien aboutit en utilisant le réseau de l’IOTA.

Investir dans l’IOTA est une bonne idée du point de vie technique. Aussi, dans le temps, l’IOTA ne cessera pas d’accroitre en valeur. Rappelez-vous de ce jeune homme qui a commencé à cumuler de l’Ethereum depuis le tout début et qui a fini avec des millions de dollars lorsque l’Ethereum a gagné en valeur. La même chose peut vous arriver avec l’IOTA si vous vous mettez dès aujourd’hui à holder des IOTAS dans votre portefeuille dédié. Certes, il faudra de la patience, mais vos efforts paieront certainement.

L’achat de l’IOTA

Vous pouvez acheter de l’IOTA sur Binance ou Bitfinex. Lorsque vous auriez fait votre achat, vous devez stocker vos avoirs sur le portefeuille officiel de l’IOTA que vous pouvez télécharger sur leur site officiel d’ailleurs.

Acheter de l’IOTA va vous permettre de faire des investissements non négligeables que ce soit en qualité de trader, de holder ou autres. Si vous ne savez comment faire, commencez par acheter du Bitcoin ou de l’Ethereum. Ensuite, échangez vos valeurs en IOTA.

Par définition, BTC et ETH sont des crypto monnaies d’échange de confiance. La majorité des plateformes de vente de crypto monnaie les accepte. Donc, vous auriez plus de facilité à investir dans l’IOTA en commençant par l’acquisition de l’une de ces crypto monnaies.

Lisez aussi nos descriptions sur les autres pricipales cryptomonnaies: Le Bitcoin L’Etherum Le Ripple Le Bitcoin Cash Le Cardano Le Litecoin Le NEM Le NEO Le Stellar L’EOS Le Dash Le TRON Le Monero Le Bitcoin Gold L’Ethereum Classic L’ICON Le Qtum Le Lisk Le RaidBlocks